Si une modification visuelle révélatrice d'une rétinopathie/maculopathie survient pendant le traitement, la Nivaquine doit être immédiatement arrêtée, le pronostic visuel semblant meilleur lors de l'arrêt précoce de la Nivaquine, et le patient doit être mis sous surveillance. La poursuite du traitement ne doit se faire qu'après évaluation de la balance bénéfice/risque pour le patient et le patient devra être mis sous surveillance.