Chez les sujets atteints de porphyrie intermittente, la prise de Nivaquine peut déclencher la survenue d'une crise aiguë. La mort en raison de la détresse respiratoire peut arriver pendant 2 heures après la consommation. Les symptômes d'overdose incluent le mal de tête, la somnolence, la nausée, le vomissement, les saisies, la respiration de difficulté et l'inconscience, l'affaiblissement de conscience, le dérangement de vision, convulsions et coma. Aucune donnée clinique ne confirme les conséquences potentielles de cette inactivation enzymatique.